WH40K Heroes of Black Reach

Apprenez-en davantage sur la myriade de forces qui se disputent le pouvoir et le territoire, ou luttent par vengeance et par devoir dans la galaxie. L’Adeptus Astartes, ainsi que l’immense machine de guerre qu’est l’Astra Militarum conjuguée aux forces de l’Imperium, se battent par tous les moyens pour défendre le domaine de l’Empereur. Les forces des dieux sombres, tant mortelles que démoniaques, cherchent à s’imposer en déchirant le voile de la réalité elle-même pour que le Warp inonde la galaxie. Pendant ce temps, les peuples xenos – des Orks barbares à l’Empire Tau technologiquement avancé, des antiques dynasties des Necrons à leurs némésis les Aeldari – cherchent à agrandir leur territoire parmi les étoiles et combattront quiconque leur feraient obstacle.

LE SOMBRE MILLENAIRE

Depuis plus de cent siècles, l’Empereur se tient immobile sur le Trône d’Or de la Terre. Il est le maître de l’Humanité par la volonté des dieux, et le seigneur d’un million de planètes par la force de ses innombrables armées. Cette carcasse pourrissante est parcourue par des énergies invisibles datant de l’Âge Sombre de la Technologie. L’Empereur est le Seigneur Charognard de l’Imperium, pour lequel mille âmes meurent chaque jour, au nom duquel le sang est bu et la chair dévorée. Car l’Imperium est fait de sang et de chair humaine. Être un homme en cette époque, c’est n’être qu’un parmi la multitude. C’est vivre sous le régime le plus cruel et le plus sanglant que l’on puisse imaginer. Ce livre narre cette période.

Vous pouvez vous y aventurer si vous l’osez, car en cette ère noire et impitoyable, vous ne trouverez nul espoir. Préparez votre esprit aux épreuves qui l’attendent. Oubliez le pouvoir de la technologie, de la science et de l’humanité. Renoncez aux promesses du progrès et de la connaissance, car il n’y a pas de paix dans les étoiles, seulement une éternité de carnages et le rire de dieux avides.

L’univers est vaste, et quoi qu’il arrive, nul ne se souviendra de vous…

LES SPACES MARINES

Les Space Marines sont des surhommes génétiquement modifiés, équipés des meilleures armes et des meilleures armures que l’Imperium est capable de fabriquer. Ils sont l’élite de l’élite, et ont pour mission de livrer les batailles les plus désespérées, afin de tenir bon là où d’autres ont failli, ou de frapper avec la force de l’épée de l’Empereur pour détruire les seigneurs de guerre xenos tout comme les abominations démoniaques.

Les Space Marines sont organisés en chapitres, chacun composé de mille frères de bataille disposant de leur armurerie, de leurs véhicules de combat, de leur flotte de guerre et d’une immense forteresse-monastère. Même s’il n’existe qu’un seul guerrier de l’Adeptus Astartes pour chaque planète de l’Imperium, le fait qu’ils parviennent à remplir leur mission en dit long sur leurs talents, car ils repoussent l’ennemi sur tous les fronts.

LES ORKS

Les Orks sont des créatures belliqueuses qui dévastent la galaxie depuis la nuit des temps. Toute leur culture est axée sur la guerre, car ils ne vivent que pour combattre, et adorent le vacarme de la bataille. Ils se rendent au combat à toute vitesse à bord de véhicules brinquebalants, et lorsqu’ils se rassemblent par millions, ils peuvent précipiter la fin de systèmes solaires. Les Orks fabriquent leurs machines de guerre avec les bouts de ferraille qu’ils récupèrent à droite et à gauche, ce qui aboutit à des créations aussi imprévisibles que dangereuses. En dépit de cela, elles se révèlent souvent redoutables, aussi bien pour l’ennemi que pour leurs opérateurs.

Lorsque les Orks se rassemblent en nombre suffisant sous la bannière d’un chef de guerre suffisamment autoritaire et violent, ils déclenchent une Waaagh !, une croisade guerrière s’apparentant à un raz-de-marée de fureur verte. Les hordes d’Orks submergent alors les planètes les unes après les autres, et dévastent tout avec leurs machines de guerre crachant une fumée huileuse et leurs nuées de guerriers vociférants. Les civilisations sont mises à bas et piétinées dans la boue sans la moindre hésitation, puis les orks élèvent d’imposantes idoles à partir des ruines, avant de beugler des prières à leurs dieux monstrueux nommés Gork et Mork.